Tourmente

Le ciel ne savait pas s’il devait se couvrir de nuages noir ou laisser passer les rayons du soleil. Dans cette hésitation le vent en a profité pour souffler et la pluie s’impatientait. J’étais trempé d’avoir trop contemplé cet instant étrange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.