Le tour de l’Irlande – Jour 8

Nous partons visiter Belfast mais sur la route qui nous y conduit se trouve aussi la chaussée des géants, un site extraordinaire chargé de légendes.  (Pour retrouver l’épisode précédent : Le tour de l’Irlande – Jour 7).

Le Château de Dunluce est une ruine médiévale qui date du XIII ème siècle

Le falaises à l’approche de la chaussée des Géants

La Chaussée des Géants (The Giant’s Causeway) est une formation volcanique entourée de légendes.On y trouve plus de 40 000 colonnes hexagonales verticales juxtaposées (orgues basaltiques).

La Chaussée des Géants est le résultat de l’érosion de la mer sur une coulée de lave basaltique de l’ère tertiaire (Cénozoïque). Elle est estimée à environ 40 millions d’années.

Orgues basaltiques

Le sentier qui permet de parcourir la falaise de la Chaussée des Géants. On peut voir au loin une cheminée de pierre

Le retour à la ville après cette nature sauvage et grandiose est un peu difficile mais Belfast, malgré ses cicatrices, saura nous séduire.

Derrière la bâtiment du Titanic Belfast se trouve une grande place qui se termine par le port et qui est de la longueur du Titanic. Sous la pluie, on a l’impression d’y voir flotter des navires sur la mer

Sculpture de l’artiste Ross Wilson à l’entrée du Titanic Belfast nommée « Titanica »

Le Titanic Belfast, un monument touristique et un musée en hommage au RMS Titanic qui a sombré le 15 avril 1912

Les gigantesques grues jaunes du chantier naval Harland and Wolff où a été construit le Titanic

Le palais de Stormont. Situé dans le quartier de Stormont, ce château est l’endroit où siège l’Assemblée nord-irlandaise et le cabinet gouvernemental nord-irlandais.

L’université Queen’s de Belfast

Les murs de Belfast sont des lieux de revendication mais aussi des lieux de réconciliation.

Le « mur de la Paix ». Si la vérité s’écrit sur les murs, celui-ci contient toute une histoire contradictoire de l’Irlande et les messages d’espoir et de paix de tous les visiteurs.

L’Albert Memorial Clock est une tour horloge de 35 mètres de haut construite en 1853 par W. J .Barre. Malheureusement le terrain sur lequel elle est construite n’était pas assez stable et la tour s’est légèrement inclinée. On l’appelle maintenant le plus souvent « la tour penchée de Belfast »

L’Hôtel de ville de Belfast

A suivre Le tour de l’Irlande – Dernier jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*