Le tour de l’Irlande – Jour 5

Cette journée est consacrée à la traversée du Connemara.  (Pour retrouver l’épisode précédent : Le tour de l’Irlande – Jour 4).

Cette région est indescriptible : les paysages sont à couper le souffle. Le temps est très maussade et la pluie bouche la visibilité. Pourtant dans cette nature sauvage faite de tourbières et de lacs on se sent bien, en communion avec l’esprit Irlandais qui flotte à chaque détours des routes sinueuses.

Des murs de pierres pour séparer les parcelles de terre


Des ruisseaux colorés du brun de la tourbe alimentent les innombrables lacs

Les rares constructions se perdent entre ruisseaux, lacs et tourbières

L’ile des pins sur le lac Derryclare Lough est un des rares endroits du Connemara où l’on peut voir des arbres.

La bruyère colore cette terre sauvage et malgré le gris du ciel les couleurs sont extraordinaires

Le château de Kylemore est actuellement en travaux pour rénovation. Il faudra y retourner pour l’admirer de toute sa splendeur

De l’eau, beaucoup d’eau en ce jour de pluie et les ruisseaux grossissent et se gonflent de liquide de la couleur de la tourbe

Dans ce paysage aride, un cheval seul et immobile semble attendre la fin de l’averse

Au bord du lac Lough Doo cette pierre commémore un évènement tragique qui eut lieu lors de la grande famine en 1849. Plus de 600 personnes meurent après une longue marche, affamées et à peines habillées dans un froid terrible après s’être vu refuser de l’aide et du travail à Louisburgh.

Le lac Doo Lough dans le comté de Mayo

Notre bus fait une escale à Westport, une ville datant du 18ème siècle dessinée par James Wyatt et qui remplaça alors la ville de Cahernamart

Sculpture moderne à Westport près du « Ishsko Centre » un complexe dédié à la santé et au bien être

La statue de Saint Patrick à Westport

Une bonne façon de recycler les vieilles chaussures devant l’église « The Holy Trinity Church »

Nous passons la soirée à Ballina au pub « Rouse’s Bar » à écouter de la musique traditionnelle Irlandaise et à boire quelques bières et whyskey pour nous remettre de cette longue traversée du Connemara qui m’a ému plus que je ne l’aurais cru.

A suivre Le tour de l’Irlande – jour 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*